Votre boite à outils

FUTURE FOODS : Unilever s’engage pour une Nutrition Positive

Dans un monde tourné vers le développement durable, l’agriculture, les aliments, la nutrition, la santé, les modes de vie, l’environnement et l’équité sociale s’entremêlent. Unilever prend tous ces éléments en considération dans sa stratégie de croissance durable (disponible ici).

Future Foods, que nous appelons aussi Nutrition Positive, est notre nouvelle série d’engagements pour aller vers une alimentation plus saine tout en réduisant l’impact environnemental de la chaîne alimentaire et en fournissant des efforts afin de préserver la planète. C’est ambitieux, mais indispensable pour une entreprise agroalimentaire qui veut s’inscrire dans le progrès durable.

Parmi tous nos engagements d’entreprise, les objectifs des engagements Future Foods ci-dessous sont directement liés à la nutrition et à la réduction des déchets (pour en savoir plus sur les engagements Future Foods, cliquez ici).

Réduire de moitié le gaspillage alimentaire, du producteur au consommateur, d’ici 2025.

 

 

 

 

 

 

Doubler le nombre de produits délivrant une nutrition positive* d’ici 2025, à l’échelle mondiale : davantage de produits contenant des quantités significatives de légumes, de fruits, de graines, d’oléagineux, de champignons, de céréales complètes, de produits laitiers (uniquement dans les produits pour enfants), d’oméga-3, de fibres, de protéines ou de micronutriments tels que les vitamines, le zinc, le fer et l’iode.

o   Dans les régions concernées par les carences nutritionnelles, fournir d’ici 2022, 200 milliards de repas (portion) contenant au moins un micronutriment critique : zinc, fer, vitamine A, vitamine D, ou iode.

o   Pour une définition complète des critères Unilever d’une Nutrition Positive, cliquez ici.

Pousser l’optimisation des quantités de calories, de sucres et de sel contenues dans nos produits encore plus loin :

  • 70% du portefeuille mondial de produits alimentaires Unilever sera en accord avec les recommandations nutritionnelles de l’OMS, d’ici 2022,
    • 85% du portefeuille mondial de produits alimentaires d’Unilever aidera les consommateurs à réduire leur consommation de sel à 5 g par jour au maximum, d’ici 2022,
    • 95% des glaces vendues par Unilever (hors glaces pour enfants, qui répondent depuis 2014 à nos critères nutritionnels stricts (HNS)) ne contiendront pas plus de 22 g de sucres , d’ici 2025,
    • 95% des glaces vendues par Unilever (hors glaces pour enfants) ne contiendront pas plus de 250 kcal par portion, d’ici 2025.

Booster le végétal en fixant un objectif de vente d’1 milliard d’euros pour les alternatives végétales ou végétariennes à la viande et aux produits laitiers, d’ici 2025 à 2027. Nous ne pouvons pas décider de ce que les consommateurs vont vouloir mettre dans leur assiette, mais il est de notre responsabilité de leur proposer des options végétales,  plant-based et une offre de meilleure qualité nutritionnelle

Le rapport « 50 Futurs Ingrédients  pour une planète en meilleure santé », né du partenariat entre WWF** et Knorr, est une source d’inspiration en ce sens.

 

Ces engagements prennent le relais du Plan Unilever pour un mode de vie durable (USLP, 2010-2020) dont le bilan des progrès réalisés est disponible ici.

 

 

* Nutrition Positive est la traduction de Positive Nutrition, un terme utilisé par Unilever global.

** WWF : Fonds Mondial pour la Nature, organisation de protection de l’environnement dans le monde (World Wide Fund for Nature).

Le saviez-vous ?

Les recettes proposées aux consommateurs, à réaliser à partir des produits de nos marques, prennent aussi en considération les volets nutrition et durable. Découvrez le programme « Healthy Recipes » en cliquant ici.

©2022 Unilever | tous droits réservés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?