Stérols végétaux : nouvelle allégation autorisée avec effet dose

Les stérols végétaux sont à la une de l’actualité réglementaire sur les allégations de santé. S’appuyant sur un avis favorable de l’Efsa, la Commission Européenne a revu les conditions d’utilisation de l’allégation de réduction du cholestérol-LDL sanguin déjà admises pour les produits enrichis en stérols végétaux, y ajoutant l’indication d’un effet quantitatif sur l’ampleur du bénéfice.

En effet, la nouvelle réglementation entrée en vigueur le 11 Juillet 2014 (1) confirme l’efficacité des stérols végétaux à nouveau et indique que l’effet de réduction du cholestérol-LDL augmente encore lorsque l’apport de stérols ou stanols végétaux se situe entre 2,5 et 3 g/jour pour atteindre une baisse moyenne allant de 10% à 12,5%. Par ailleurs, les experts reconnaissent une efficacité comparable pour les stérols et les stanols végétaux.

De fait, les autorités suggèrent un texte indiquant un effet-dose à deux niveaux :

  • 7 à 10% de baisse du cholestérol lors d’une consommation de  1,5 à 2,4 grammes /jour (tel que prévu par réglementation antérieure)
  • 10 à 12,5% de baisse du cholestérol lors d’une consommation de 2,5 à 3,0 grammes/jour (nouvelle autorisation).

La durée nécessaire pour observer l’effet de réduction du cholestérol-LDL est de 2 à 3 semaines et doit être indiquée au consommateur, ainsi que la recommandation d’avoir une alimentation et un mode de vie adaptés.

Les règlements (CE) no 983/2009 et (UE) no 384/2010 sont modifiés en conséquence. Cette mise à jour des textes est importante pour les professionnels de santé amenés à prodiguer des conseils pratiques d’hygiène de vie aux patients hypercholestérolémiques et répondre aux questions plus générales sur le choix des aliments.

Pour mémoire, 120 études cliniques ont montré que les stérols et stanols végétaux réduisent activement la cholestérolémie en limitant l’absorption intestinale de cholestérol (2). Cette démonstration est vérifiée pour la consommation quotidienne de 30 g de Fruit d’Or Pro-activ dans le cadre d’un régime adapté particulièrement riche en fruits et légumes. La démarche doit être maintenue pour conserver l’effet bénéfique.

 

Références :

1. Journal Officiel de l’Union Européenne. Règlement (UE) no 686/2014 de la commission du 20 juin 2014 modifiant les règlements (CE) no 983/2009 et (UE) no 384/2010 en ce qui concerne les conditions d’utilisation de certaines allégations de santé liées à l’effet réducteur des stérols et stanols végétaux sur le cholestérol LDL sanguin. Pour lire le règlement en français, cliquer ici.

2. Katan MB, Grundy SM, Jones P, Law M, Miettinen T, Paoletti R; Stresa Workshop Participants. Efficacy and safety of plant stanols and sterols in the management of blood cholesterol levels. Mayo Clin Proc 2003 Aug; 78(8): 965-978. Review. 

Pour envoyer cette page à un confrère, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous :
Dernière mise à jour : le 14 novembre 2014.