Stérols végétaux

Description

En 2006, près de 10 millions de Français souffraient d’hypercholestérolémie1. En s’accumulant dans les artères, le cholestérol peut former des plaques d’athérome et accroître le risque d’accidents cardiaques.

Les stérols végétaux, ou phytostérols, présentent une structure chimique très similaire à celle du cholestérol. Ces ingrédients sont naturellement présents en faibles quantités dans certains aliments, notamment les huiles végétales, les fruits et les légumes. Depuis l’an 2000, des margarines enrichies en phytostérols sont présentes sur le marché. Les phytostérols permettent de limiter l’absorption intestinale du cholestérol et, par ce mécanisme, permettent de réduire activement le taux de cholestérol sanguin. 

En effet, cholestérol et phytostérol sont en compétition pour l’absorption intestinale. Les phytostérols permettent donc de limiter l’absorption du cholestérol dans l’intestin, favorisent son élimination et diminuent ainsi la cholestérolémie.

Effets des stérols végétaux sur l'absorption intestinale du cholestérol

Effets des stérols végétaux sur l’absorption intestinale du cholestérol

Recommandations

La modification des habitudes alimentaires 2,3 et la consommation d’aliments enrichis en stérols végétaux sont recommandées par les professionnels de santé aux personnes dont le taux de cholestérol LDL est supérieur à 1,6 g/l et aux personnes à risque de maladies cardiovasculaires.

Impact santé

En adoptant un régime équilibré (moins de graisses saturées, davantage de graisses polyinsaturées, de fruits et de légumes) et en consommant entre 1,5 et 2,4 g/l de phytostérols par jour, il est possible de parvenir à une réduction jusqu’à 10 % du taux de cholestérol LDL en 2 à 3 semaines.

Travaux scientifiques

L’efficacité des phytostérols a été prouvée par Unilever dans plus de 40 études cliniques. D’autres études sont en cours pour évaluer les mécanismes et les bénéfices des stérols végétaux.

Unilever a résumé les preuves ainsi obtenues dans un dossier scientifique soumis au Comité scientifique de la Commission Européenne. Il a avalisé les allégations suivantes pour les produits enrichis aux stérols végétaux. « Il est prouvé que les stérols végétaux réduisent le taux de cholestérol. Un taux de cholestérol élevé constitue un facteur de risque de maladie cardiaque coronarienne » (3).

Références :

  1. Fédération Française de Cardiologie (FFC)
  2. Prise en charge du patient dyslipidémique – recommandations. AFSSAPS, Mars 2005. Ce document n’est plus en ligne sur le site de l’ANSM (ex Afssaps) : retrouvez une copie à titre consultatif en cliquant ici.
  3. Stérols végétaux et cholestérol sanguin. EFSA, Juillet 2008.
  4. www.cholesteroletdietetique.fr – Site de prise en charge diététique de vos patients hypercholestérolémiques :  questionnaires d’évaluation alimentaire, fiches conseil, outils et astuces de motivation.

Mots clés : stérols végétaux, phytostérols, cholestérol, cardiovasculaire

Les commentaires sont fermés.

Pour envoyer cette page à un confrère, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous :
Dernière mise à jour : le 24 novembre 2016.