Acides Gras Essentiels

Description

Les acides gras essentiels sont des acides gras polyinsaturés (AGPI) que l’organisme ne peut synthétiser : linoléique et α-linolénique. Ils doivent donc être apportés par l’alimentation. Ce sont respectivement les précurseurs des familles oméga 6 et oméga 3.

A partir de ces deux précurseurs, l’organisme peut synthétiser d’autres acides gras, notamment les acides gras oméga 3 à chaîne longue tels que l’acide éicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA).

Les principales sources alimentaires d’acides gras essentiels sont les huiles végétales (huile de colza, de tournesol, d’arachide), et les produits fabriqués à partir de ces huiles (par exemple, les margarines ou la mayonnaise). Les principales sources d’acides gras oméga 3 à chaîne longue sont les poissons gras (par exemple, le saumon ou le maquereau).

Recommandations

En 2010, l’Afssa a  relevé le niveau des Apports Nutritionnels Conseillés (ANC) en lipides à 35-40% de l’Apport Energétique Total (AET).

Apports Nutritionnels Conseillés 1 :

  • l’acide linoléique est maintenu à 4% de l’AET
  • la proportion de l’ acide α-linolénique passe de 0,8% à 1% de l’AET
  • l’EPA et le DHA sont établis chacun à 250 mg/j

Impact sur la santé

La substitution d’une partie des acides gras saturés (AGS) dans l’alimentation par des AGPI comme l’acide linoléique ou l’acide α-linolénique, permet de réduire le taux de cholestérol-LDL. Un taux de cholestérol élevé constitue un facteur de risque de développement des maladies cardiaques coronariennes. Il existe plusieurs facteurs de risque de maladie cardiaque coronarienne et il est important de prendre soin de chacun pour réduire son risque global de maladie cardiaque coronarienne.  Les acides gras oméga 3 à chaîne longue que sont l’EPA et le DHA contribuent à maintenir une fonction cardiaque normale par des mécanismes complémentaires. 2

Travaux scientifiques

  • Les acides gras essentiels (AGE) font l’objet de nombreuses études scientifiques et ont été récemment le thème central d’un symposium organisé par Unilever R&D, Pays-Bas (9th Unilever Nutrition Symposium: Essential Fats for Future Health).
  • Ce symposium a permis de discuter des preuves scientifiques à la base des bénéfices accordés aux AGE en termes de fonctions cognitives, fonction immunitaire et système cardiovasculaire. Ce fut également l’occasion de réaffirmer l’importance d’une action conjointe entre le gouvernement, les industries agroalimentaires, les professionnels de santé, les écoles et les hôpitaux pour encourager les consommateurs à faire des choix alimentaires sains.
  • En France, Unilever s’est rapproché du Professeur Michel Lagarde (INSA-Lyon, IMBL, LISA Institut Carnot) et du Docteur Catherine Calzada (CNRS, INSA-Lyon) pour mieux comprendre le rôle essentiel des lipides.

Références

  1. AFSSA – Mars 2010: Pour voir le texte d’actualisation des ANC lipides, cliquez ici
  2. Avis EFSA (2009) [[health claims related to EPA, DHA, DPA]] : Pour accéder à l’article, cliquez ici.

Mots clés : acides gras essentiels; acide linoléique; acide α-linolénique

Les commentaires sont fermés.

Dernière mise à jour : le 21 août 2018.