La Nutrition, pilier stratégique confirmé pour Unilever

La dimension nutrition-santé est depuis longtemps associée au développement des produits alimentaires phares d’Unilever (Knorr, Lipton, Fruit d’Or).

Désormais, cette approche devenue systématique est encapsulée dans le programme R&D « Better products, better diets, better lives ». Le principe est très simple : de meilleurs produits aideront les consommateurs à savourer une alimentation plus équilibrée et profiter ainsi d’un mode de vie plus sain.

Pour cela, la reformulation et l’information portant sur les ingrédients, les nutriments, les saveurs, la variété des gammes ne suffisent pas. Notre Plan Unilever pour un Mode de Vie Durable concerne aussi les campagnes d’information afin qu’elles favorisent les changements de comportements. Par ailleurs, de nombreuses collaborations  avec les distributeurs, les autorités administratives, les organisations ONG et les experts en nutrition s’installent afin d’augmenter la connaissance et la conscience du lien entre alimentation équilibrée et santé – pour un mode de vie durable.

“Better products, better diets, better lives” souhaite contribuer à 3 principaux enjeux mondiaux de santé publique : la santé cardiovasculaire, l’obésité et la dénutrition dans les pays émergeants.

Les mesures d’amélioration nutritionnelles seront réalisées régulièrement et les résultats apparaitront au bilan de l’entreprise.

“Better products” : optimiser la qualité nutritionnelle, c’est par exemple avoir éliminé de tous nos produits les acides gras trans issu de matières grasses partiellement hydrogénées depuis 2012, d’avoir toutes les glaces pour enfants à moins de 110 kilocalories d’ici fin 2014 (+info), d’abaisser à moins de 33% la teneur en acides saturées dans 90% des margarines d’ici 2017, et ainsi, innovation après innovation, de proposer d’ici 2020 deux fois plus de produits respectant les critères nutritionnels les plus stricts [1] (+info).

“Better diets, better lives” : une meilleure alimentation pour une meilleure qualité de vie, c’est l’objectif visé par exemple par les campagnes publiques de dépistage du cholestérol qui permettent d’accroitre la connaissance des risques cardiovasculaires, les outils de prise en charge diététique personnalisée des patients hypercholestérolémiques proposés aux professionnels de santé (ex. Starter Kitsite cholestérolProfils thema), les programmes de formation des employés à la nutrition-santé, les kits pratiques de nutrition-recettes-menus-formations proposés aux chefs cuisiniers en restauration collective (+info1 ;  info2), ou l’amélioration systématique des informations nutritionnelles sur les produits d’ici 2015.

Ainsi, notre plus grand défi à l’avenir n’est pas d’ordre technologique. Il consiste à encourager les consommateurs à modifier leur alimentation et leur mode de vie. Nous aurons besoin pour cela de l’appui externe de personnes influentes, et notamment le soutien des professionnels de santé.

Pour en savoir plus (en anglais) :

  1. Critères fondés sur des recommandations nutritionnelles internationales et reconnues (OMS).
  2. Toute l’info sur « Better products, better diets, better lives », en cliquant ici  
  3. Focus sur la stratégie nutrition, en cliquant là.
Dernière mise à jour : le 14 novembre 2014.