Knorr et la réduction de sel

# # # # # # # # #

En 2003, Unilever a lancé un Programme d’Optimisation Nutritionnelle pour améliorer la composition de ses produits alimentaires. Depuis, Knorr s’engage à réduire la quantité de sel contenu dans ses soupes.

En France, la quantité de sel dans les soupes Knorr a déjà baissé de 16% en moyenne depuis 2002. Knorr ambitionne de poursuivre cette réduction afin de permettre au consommateur, d’ici 2015, de diminuer sa consommation jusqu’au seuil de 5 g de sel par jour qui est recommandé par l’OMS.

Dans la formulation, le sel sert de conservateur et donne aussi du goût et de la texture aux soupes. Knorr a réussi à proposer des soupes toujours aussi savoureuses tout en réduisant progressivement leur teneur en sel dans le but d’habituer petit à petit les papilles des consommateurs à un goût moins salé. Pour y parvenir, l’optimisation nutritionnelle des soupes Knorr passe par l’utilisation de légumes et d’herbes aromatiques issus de l’agriculture durable et sans avoir recours aux exhausteurs de goûts tels que le glutamate.

 

Retrouvez plus d’infos dans notre Newsletter sur le sel « Réduction de sel : où en est-on ? », mise à jour en 2014, en cliquant ici.

Pour envoyer cette page à un confrère, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous :
Dernière mise à jour : le 18 avril 2015.