‘Naturel’ ou ‘bio’, quel intérêt nutritionnel ? Revue scientifique par Unilever

Les ingrédients d’origine naturelle ou les aliments issus de l’agriculture biologique génèrent un intérêt croissant et sont perçus par les consommateurs comme le choix nutritionnel le plus judicieux en termes d’impact sur la santé. Mais que dit la science ?

Le pôle de recherche Unilever a réalisé une revue des publications scientifiques sur la qualité nutritionnelle des aliments ‘bio’, notamment lorsqu’ils étaient comparés aux produits de l’agriculture standard.

1)      Les différentes équipes de recherche n’ont pas relevé de différence notable dans les concentrations en nutriments entre aliments ‘bio’ et conventionnels, à l’exception possible de la vitamine C et des nitrates. En effet, plusieurs résultats d’études montrent des taux de vitamine C supérieurs et des taux de nitrates inférieurs dans les aliments bio.

2)      Très peu d’aliments ont fait l’objet de telles études, ce qui rend impossible l’extrapolation à l’ensemble de la prise alimentaire.

3)      Seulement quelques études comparent les effets santé de la consommation d’aliments bio et d’aliments conventionnels et aboutissent à des conclusions divergentes.

Cette analyse de la bibliographie conclue que la présomption populaire d’une supériorité nutritionnelle et d’un meilleur bénéfice santé des aliments ‘bio’ ou ‘naturels’ par rapport aux mêmes aliments non-bio,  ne peut pas être justifiée par des résultats scientifiques vérifiés à date.

Découvrez la position Unilever s’appuyant sur cette revue bibliographique, en cliquant ici

Pour envoyer cette page à un confrère, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous :
Dernière mise à jour : le 14 novembre 2014.